au Chai du Languedoc  
  04 67 30 49 01
Itinéraire avec Google Maps Venir au magasin
Magasin Le chai en images

40 ans de fidélité avec nos amis vignerons

40 ans de fidélité avec nos amis vignerons

Château de la Liquière

Le domaine couvre une superficie de 60 hectares en production entièrement en AOC Faugères, qui chaque année, donne naissance à 10 vins différents.

 

"Nos vins sont l'expression de notre terroir, nés de notre savoir-faire, et du fruit de nos découvertes."

 

Pour le rouge, l'encépagement rouge se compose de Grenache, Syrah, Carignan, Mourvèdre et Cinsault.

Pour les blancs, Grenache blanc, Roussane, Terret et Clairette.

Domaine Bardi d’Alquier

Situé au cœur de l’aire d’appellation Faugères, en Languedoc, le Domaine Bardi d’Alquier – anciennement Jean-Michel Alquier – est l’image même d’une tradition fondée sur l’amour de cette terre et le désir constant d’en sublimer les fruits par un travail rigoureux et créatif, qui sait innover en respectant le terroir.

Situé à 340 mètres d’altitude sur des coteaux de schistes et d’argile, dans une campagne belle et sauvage, le vignoble de 12 hectares.

Situé à Faugères, l'encépagement est constitué de syrahs issues de sélections massales, mais également de vieux grenaches noirs, mourvèdres, carignans. Pour les blancs nous trouvons grenaches , marsannes et roussannes.

Nos vins conjuguent finesse, équilibre ainsi que complexité aromatique et sont l’une des expressions de l’appellation.

Domaine de Ravanès

Chargé d'histoire et de traditions datant de l'Empire romain, le domaine de Ravanès se situe sur les bords de l'Orb, à proximité de Béziers.

Ses terres offrent un sol argilo-calcaire et ont reçu des cépages de qualité : Merlot, Cabernet Sauvignon ou Petit Verdot.

Guy et Marc Benin ont opté pour un positionnement haut de gamme dès les années 70.

Leurs vins ont du caractère et sont atypiques. L'exigence permanente a été la clef du succès, et les a portés jusqu'aux plus belles tables de grands restaurants.

Leur renommée est maintenant internationale, et c'est avec surprise également avec logique qu'une dégustation à l'aveugle effectuée en 2004 à Londres les a placés au-dessus du célèbre "Pétrus".

Domaine Gaujal

 

La famille Gaujal est à Pinet depuis 1744.

 

La rue dans laquelle se trouve leur cave porte même le nom de « Ludovic Gaujal » qui a largement contribué à la renommée du picpoul-de-pinet.

 

Son fils Laurent a repris le flambeau en 2013 et conduit 22 ha de vignes.

Prieuré St Jean de Bébian

Un domaine d’exception au cœur du Languedoc.

Un Vignoble d'exception en terroir de Pézenas.

3 sols emblématiques : Basalte, Calcaire et Galets Roulés. Un des plus anciens domaines du Languedoc .

"De la diversité des sols naît l’excellence des vins !"

 

Sols de calcaires lacustres du miocène Helvétien. Basalte issu de coulées volcaniques qui traversent l’AOP Pézenas.

Galets de quartz blanc et de travertin et marbre rose.

Mas de Daumas Gassac

1970 : Véronique et Aimé GUIBERT visitent l’arrière-pays héraultais à la recherche d’une maison familiale.

Au détour d’un chemin bordé de pins, ils tombent sous le charme d’un vieux Mas et d’un Moulin abandonné.

Appartenant à la famille DAUMAS, il se situe au cœur d’une splendide vallée sauvage où coule une rivière, le GASSAC.
Maïs, olivier, vigne ? Ils ne savent pas encore ce qu’ils vont y planter…

 

1978 : Naissance du premier millésime du Mas de Daumas Gassac rouge (80 % Cabernet Sauvignon).

Mas Bruguière

 

Le Mas Bruguière cultive 10 ha de vignes, constitués de 2 îlots. La surface du domaine permet de travailler sur une exploitation à "taille humaine".

 

Le travail sur le vignoble est une priorité, ce qui amène à une tenue des vignes irréprochable. Chaque génération a apporté sa pierre et la beauté du lieu a bien aidés.

 

La philosophie du domaine est de se rapprocher au plus près de la matière première et de son terroir. C’est pour cela en partie qu’il a été fait le choix de la culture biologique.

Clos bagatelle

À partir du 20e siècle, le domaine est transmis et choyé de mère en fille.

 

En 1963 c’est la mère de Christine et Luc qui dirige le vignoble et repousse la 1re les frontières du clos, sur un terroir de muscat.

Puis, c’est au tour de Christine de prendre les rênes, aidé de son frère Luc. Chacun se laisse séduire par un nouveau terroir de Saint-Chinian, qui enrichit les nuances de la gamme.

Plus qu’un héritage familial, c’est une âme qui singularise Clos Bagatelle.

 

Ce perfectionnisme teinté de légèreté signe chacune des cuvées issues des quatre terroirs du domaine.

Cave de Berlou

Les premières traces du vignoble de Berlou remontent à Charlemagne.

Il est vraisemblable que la culture de la vigne s'est poursuivie dans ces lieux tout au long de l'histoire, car en 1635, un compoix autorisait l'extension du vignoble à la forêt royale des Albières et en 1875, l'annuaire de l'Hérault vantait déjà la qualité des vins de Berlou ("Excellent vin rivalisant avec celui du Roussillon, on peut le classer parmi les meilleurs vins de l'Hérault").

Le village, anciennement appelé "Berloup" du Latin Ver Luporum "Printemps des loups", est niché sur les derniers contreforts des Cévennes dans la bande la plus étroite du versant méditerranéen, face à la mer.

Domaine Borie La Vitarèle

Fondé en 1990 par Jean-François et Cathy Izarn, Borie la Vitarèle, c'est 18 hectares de vignes dans l'AOC Saint-Chinian conduites en bio et biodynamie depuis 1998.

 

Le couple a fait de Borie la Vitarèle un véritable lieu de création, débarrassé du superflu et des fioritures, dont les vins sont le reflet parfait.

 

Depuis la disparition accidentelle de Jean François Izarn en avril 2014, Cathy continue seule l’aventure de Borie la Vitarèle, avec sa fille Camille.

Domaine Borie de Maurel

Une originalité dans le monde du vin,  la façon dont Michel Escande est devenu vigneron. On appelle ça une vocation tardive…

A priori, rien ne les destinait à ce sacerdoce, si ce n’est l’appel de la terre. C’est ainsi qu’en 1989 Michel Escande laisse tomber son autre passion, la voile, pour rentrer au pays. Et il s’endette pour 5 hectares de vignes, un chai et une bâtisse superbe, mais «fatiguée» ; au passage, il décide de s’occuper des vignes familiales.

Avec la ténacité du marin et la foi du paysan, Michel va apprendre son terroir, l’écouter, jusqu’à découvrir qu’il détient un véritable trésor.

Ses cuvées ne vont pas tarder à démontrer leur excellence, dès le début des années 90. Jusqu’à ce qu’on le surnomme, dans le monde du vin, "le sorcier de Félines".

Domaine Barroubio

 

À la lisière du Parc Régional du Haut Languedoc, la famille Miquel gère depuis la fin du XVe siècle les 60 hectares que compte la propriété, dont 27 dévolus à la vigne.

 

La modernité et la tradition des techniques de travail, associées à un environnement intact, permettent l’élaboration de vins reconnus, année après année, comme produits de très haut niveau.

Château La Voulte Gasparets

Aujourd'hui, Château La Voulte Gasparets est beaucoup plus que du vin, il est le symbole de la transmission des choses bien faites, l'importance de savoir attendre l'excellence.

 

Cette philosophie est le reflet de l’esprit d’engagement de la famille Reverdy qui repose sur le respect et l’implication d’une équipe qui s’occupe avec soin et attention de chaque détail. 

La recherche de l’excellence et l’exigence qui nous animent nous permettent d’obtenir de grands vins.

Château de Nouvelles

Cette terre généreuse réputée d'élection depuis le XIe siècle pour la vigne à vocation qualitative, a permis d'élaborer des vins reconnus en Appellation d'Origine Contrôlée : Muscat de Rivesaltes, Rivesaltes, Fitou et Corbières et des IGP.

 

L'exploitation familiale s'étend sur 75h de vignes.

Le climat doux et sec, une flore dense, très odoriférante de parfums subtils de cistes, fenouil, genêt, lavande, thym, romarin, violette y prolifère à l'état spontané, 300 jours de soleil par ans.
Tous ces facteurs, l'alliance de la tradition, du progrès, de la passion, du savoir-faire, du respect de la nature, permettent aux générations qui se succèdent depuis 1834, d'élaborer des vins personnalisés et racés qui reflètent la richesse de notre fabuleux terroir.

Domaine de la Colombette

C’est en 1890 que tout commença.

Mon grand-père Louis Pugibet, alors Maréchal Ferrant, s’éprit d’une fille de viticulteur et reçu en dot un premier hectare. Bien vite, il racheta les terres avoisinantes pour développer le domaine et le baptisa du nom de la Colombette.

Plantation de cépages que l’on ne pensait pas adapté aux conditions languedociennes. D’abord du Grenache et de la Syrah puis du Chardonnay, du Sauvignon ou du Pinot.

Quelques innovation : le goutte à goutte, le bouchage, la désalcoolisation, la conduite en buisson naturel. Plus que jamais après cette décennie, nous pensons que le monde du vin doit vivre avec son temps.

Notre large contribution à cette modernisation nécessaire et passionnante vient d’être récompensée par une des 3 médailles d’or mondiales aux Wines Innovation Awards dont nous sommes très fiers.

Domaine Gardiès

Vivre en harmonie avec la nature brute et sauvage, comprendre que tout part de la terre et de l'attention permanente qu'on lui apporte, telle est la philosophie de Jean Gardiés.

C'est cette exigence de tous les instants, entretenue par la seule passion de notre métier, qui permet de produire des vins biologiques d'une grande finesse qui soient l'expression de leur terroir.

Adossés aux contreforts des Corbières, les schistes noirs d'ESPIRA DE L'AGLY se mêlent aux calcaires de la garrigue environnante pour accueillir une partie des terres du Domaine.

Balayé par les vents de la Méditerranée, ce terroir complexe donne toute leur puissance et leur typicité aux vins du Domaine Gardiés.

Domaine de la Rectorie

Le Domaine de la Rectorie s’est développé grâce à un travail collectif. Il serait trop long de citer tout le monde, mais de Marc, Pierre, Vincent, Jean-Emmanuel et bien d’autres, tous ont apporté leur pierre à l’édifice.

Nous avons suivi une utopie, l’ambition n’étant pas d’inscrire en gros son nom sur l’étiquette, mais de faire progresser une oeuvre commune.

Dans l’individualisme de notre époque, cela ne va pas sans difficulté, mais en même temps qui pourrait nier que l’égocentrisme est un obstacle à la pérennité.

"Alors nous continuerons encore et toujours". Thierry

Champagne Tribaut Schloesser

La passion du vin depuis quatre générations.

L’histoire commence au début du XXe siècle quand René Schloesser, jeune agriculteur luxembourgeois, quitte son pays natal pour la Champagne.

Après la Libération, en 1945, les ventes de Champagne s'accroissent et la production de la Maison Schloesser augmente peu à peu…

En 1950, Suzanne, la fille de René et Lucie, épouse Jean TRIBAUT, jeune ouvrier vigneron et caviste. Ils joignent leurs vignobles familiaux pour faire naître la marque actuelle : CHAMPAGNE TRIBAUT-SCHLOESSER.

En 1967, leur fils Jean-Marie les rejoint, pour gérer le vignoble et la cave, afin que Jean puisse se consacrer au développement commercial.

En 1986, la maison commence à expédier ses bouteilles à l’export : en Allemagne, Belgique, Grande-Bretagne, Suisse et aux États-Unis.

Aujourd’hui c’est la quatrième génération qui perpétue le savoir-faire traditionnel de leurs aïeux.

Eau de vie Massenez

 

L’histoire de la Distillerie Massenez remonte à 1870 alors que Jean-Baptiste Massenez exerce dans le Val de Villé à Urbeis la profession de bouilleur de cru…

 

Jean-Baptiste Massenez ouvre alors sans le savoir, une voie royale à sa descendance qui héritera de ce savoir-faire : son fils Eugène Massenez deviendra un Maître distillateur reconnu dans le métier.

Château de Laubade

 

Bâti en 1870, le Château de Laubade, est aujourd’hui la première propriété d’Armagnac constituée de 105 hectares de vignes d’un seul tenant.

La famille Lesgourgues, est propriétaire du Château depuis 1974.

 

Avant elle, des hommes illustres ont contribué à la renommée de la propriété, toujours à l’avant-garde en termes d’agronomie et d’élaboration des eaux-de-vie.

Cognac Ragnaud Sabourin

 

Depuis 1850, Gaston Briand et Marcel Ragnaud, l’ancêtre et le fondateur ont exploité ce magnifique Domaine.

 

Cognac exclusivement Grande Champagne, Premier Cru de la Région de Cognac.

 

Annie Ragnaud Sabourin accompagnée de son fils Olivier pour le présent et l’avenir continuent en s'appuyant sur les savoir-faire ancestraux de la famille.

Domaine Schlumberger

Vignoble familial depuis 1810.

Aujourd’hui deux générations travaillent côte à côte : Alain Beydon-Schlumberger 6e génération ainsi que Thomas et Séverine Schlumberger 7e génération

Un "passage de relais" en douceur !

Le vignoble constitue un cas unique en Alsace, avec ses 140 hectares dont 70 hectares classés Grands Crus sur 4 terroirs : Kitterlé, Kessler, Saering, Spiegel.

Une situation exceptionnelle : situé au flanc sud des Vosges, le vignoble bénéficie d’une triple exposition au soleil (sud-ouest, sud, sud-est), ses pentes atteignent jusqu’à 60 %.

Le vignoble étire ses 850 km de rangs de vignes en cultures horizontales sur des terrasses soutenues par 50 km de murs de pierres sèches en grès des Vosges.

Domaine du Vieux télégraphe

C’est Henri Brunier qui donna naissance à cette belle histoire de famille en 1891, dans le village de Bédarrides, bien connu aujourd’hui pour détenir la partie sud-est de l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

À la sortie de la Seconde Guerre mondiale, c’est Henri, deuxième du nom et quatrième génération, qui eut la lourde tâche de reconstruire le patrimoine et de veiller à sa destinée.

Depuis le tout début des années 80, ses deux fils, Frédéric et Daniel, ont repris en tandem la destinée de l’entreprise familiale. Ils exploitent aujourd’hui 100 hectares en appellation Châteauneuf-du-Pape et 20 hectares en IGP Vaucluse et AOC Ventoux.

À cela, il faut ajouter le domaine Les Pallières, repris en 1998 en partenariat avec leur ami Kermit Lynch, qui représente 135 hectares d’un seul tenant en appellation Gigondas, dont 25 plantés en vigne.

1998 fut aussi l’année de la création de Massaya au Liban, en association avec Sami et Ramzi Ghosn.

Domaine Marquis d’Angerville

Un document atteste qu'en 1507, un officier royal, secrétaire des comptes a fait l'inventaire du domaine royal de Volnay.

Dans ce document, trente-huit Volnaysiens, appelés en témoignage, décrivent le domaine abandonné par les Ducs de la Maison de Bourgogne.

L'état précise que "le Roi a tierce partie indivis ès vignes assises Sous Roiches ces vignes sont de 52 ouvrées, que le total des vignes appartenant au Roi est de 275 ouvrées sises pour le principal en Caillerets, en Fremiet, en Champans, l'Ormeau et Taillepieds".

Sous les mêmes noms, ces crus produisent toujours les vins les plus réputés de Volnay. Le Clos des Ducs, formé des anciennes vignes "assises Sous Roiches" décrites dans l'état de l'officier royal, a aujourd'hui une superficie de 2.15 hectares, soit l'exact équivalent des 52 ouvrées de 1507.

Ainsi, le Domaine Marquis d'Angerville d'aujourd'hui est, à peu de chose près, celui qui est décrit dans l'état de l'officier royal en 1507.

En juillet 2003, Guillaume d'Angerville reprend le domaine laissé par son père après une vie entière dédiée à la Bourgogne et aux grands vins de Volnay.

Domaine Henri Gouges

Né en 1889, Henri GOUGES devient propriétaire dans les années 20 de la majeure partie des vignes qui constitue le Domaine. Il est un des pionniers de la mise en bouteilles à la propriété, en 1929, et commercialise avec les États-Unis dès la fin de la prohibition.

Son travail est illustré par cette maxime : "C'est à la vigne que mûrissent les grands vins"

Ses fils, Marcel et Michel, prennent sa succession en 1967 et agrandissent le Domaine à une superficie de 15 hectares tel qu'il est encore aujourd'hui.

En 1985, la troisième génération prend la suite sur l'exploitation. Chacun dans sa partie, les deux cousins, Pierre et Christian vont moderniser les techniques vitivinicoles avec pour seule préoccupation la qualité du produit.

Grégory à quant à lui rejoint l'exploitation en 2003, suivi par Antoine en 2011, ils assurent à leur tour l'avenir du Domaine dans le respect de la tradition.

Château de Pibarnon

 

 

La famille de Saint Victor mène, depuis plus de 30 ans, sur ce terroir exceptionnel, une aventure humaine qui a permis à Pibarnon de se hisser parmi les plus grands vins de France.

Porto Ramos Pinto

Fondée par Adriano Ramos Pinto en 1880, la Maison Ramos Pinto s'est rapidement illustrée de par sa stratégie d’innovation pionnière.

Avec ses vins et d'autres vins de qualité mis en bouteille, la Maison s'est implantée sur le marché brésilien au début du XXe siècle, puis est rapidement devenue maîtresse de 50% des exportations de vins en Amérique du Sud.

Elle a simultanément conquis des générations de fidèles appréciateurs de vins au Portugal et dans le reste de l'Europe.

Ce furent là les conséquences naturelles d'une stratégie d'avant-garde qui s’appuie sur la modernisation des circuits de sélection, de coupage et de vieillissement, sur des démarches constantes de recherche et d’expérimentions vitivinicole  et aux soins spéciaux apportés par Adriano Ramos Pinto au packaging et à la promotion de ses vins.
Les vins Ramos Pinto sont devenus une référence de qualité.

Les Vins de Porto Ramos Pinto sont élaborés dans le centre de vinification de la Quinta do Bom Retiro, et pour ce qui est des vins de catégorie spéciale (LBV et Vintage) les raisins sont encore foulés dans des pressoirs traditionnels (lagares), car cette technique ancestrale permet une extraction plus efficace et moins violente.

Une fois les premières étapes de la vinification réalisées, les vins sont transférés dans les chais historiques de Vila Nova de Gaia, où ils accomplissent leur long processus de vieillissement.

Au Chai du Languedoc à Béziers
Martine et Denis Andrieu
33 (0)4 67 30 49 01
Deux parkings à votre disposition
- 53, Avenue Rhin et Danube
- Avenue du Docteur Fabre
Au Chai du Languedoc - Caviste à Béziers - France